Chambre n°23

Enquête XXX

Enquête lancée par Mr.Pupple après être témoins d'un des événements anormaux, décrit à la suite.

Lieu d’événement: Hôtel "Au Petit Béarn" à Salies de Béarn.

Description de l'événement anormal: Dans un hôtel nommé Au Petit Béarn, a eu lieu quatre (4) homicide. Les 4 corps ont été tous retrouvé dans le couloir du deuxième étage, menant à la chambre douze(12) et la salle de bain d'étage. Chacune des victimes montrer des brûlure au troisième dégrée et plusieurs blessure lié surement à une lame. Il a été retrouvé dans les affaires des victimes une clé numéroté 23, or le nombres de chambres dans l’hôtel se limite à 16. De plus les victimes fût retrouvé à des dates aléatoire et impossible à prédire.

Témoignage:
Femme de chambre:

Je faisait mon ménage … à mon habitude, puis je montes au deuxième étage. Une odeur de viande grillé me parvenait au narine, et c'est là que … que …

Client de la chambre 15:

J'entend la femme de ménage crier … je crois qu'il était 11 heures, j'ouvre donc ma porte, et c'est là que je voix un homme allongé par terre, et la dame à côté marqué par la peur devant ce qu'elle voyait. Je m'approche … l'odeur m'étouffé et la vue du cadavre me donnait la nausée. C'était horrible, on avait l’impression qu'il sortait des enfers.

Maître d'hôte:

C'est de la folie, quatre hommes, au même endroit! Mon hôtel est-il maudit? Ou es-ce qu'il y a un meurtrier en ville?
Les gens ne veulent plus venir chez nous, et les habitant de notre ville parle de meurtre de la part de nos employer! Je ne peux toléré ceci!

Equipe d'investigation: Les Capricornes, équipe s'occupant des enquêtes sur des homicides inexpliqués.

Description:
Le cadavre retrouvé montre des signes de brûlure et des blessure à armes blanches, comme si celui-ci fût torturé. Aucune trace de sang, et aucune trace d'incendie ou autre dans les alentours, le cadavre a dû être déplacé, mais aucune trace d'intrusion, pourtant le bâtiment est fermé la nuit et les clients rentre par un code mécanique.

Il y a un point que l'on a pas prit en compte, l'identité de la personne, certes avec le visage entièrement brûlé et l'absence de pièce d'identité, n'arrange pas les choses. Mais en faisant un portrait robot en ce fiant à la position de ses muscle et os crâniens, on peut peut-être retrouver l'identité de cette homme.

Trois jours sont passé mais on a pût faire un portrait robot, qui fût montrer à toute la ville, personne ne le connaissait, jusqu'à qu'on nous dises qu'il a était vu dans l'hôtel France et Angleterre. Le réceptionniste reconnaissait l'homme et nous a dit que celui-ci ne pouvait pas avoir de chambre dans l'établissement, car il était complaît.

Nous sommes allé voir l'ancienne propriétaire de l'hôtel, madame Jeanne, qui nous raconta l'histoire de l'hôtel de ça naissance sous forme d'idée, jusqu'à nos jour. Elle nous disait que l'hôtel était beaucoup plus grand, car elle ne possédé pas 16 chambres, comme maintenant mais une cinquantaine, construite dans plusieurs bâtiment autours du bâtiment principale. Mais suite à la guerre plusieurs des battisses on dû être vendu, seul le parking et les deux maisons principales furent gardés, puis il y a dix ans le premier bâtiment et le parking fût vendu aux propriétaire actuels.

Quand nous avions parlé à madame Jeanne de la clé de la chambre 23, elle a eu un blanc, puis elle nous a dit que cette clé était bien la chambre 23, une chambre simple qui était gardé pour des possible client qui venait à des heures tardives. Mais elle fût condamnée par la police, après la mort d'un tueur nommé "Henri Petit", dans cette chambre. Mais il n'y a rien d'autre que l'on puisse dire sur cette chambre, et les raisons exacte de ça condamnation.

D'après les archives retrouvé présente un tueur à gage qui avait torturait ses victimes en les brûlants et les découpent avec un couteau de chasse. Il serait apparemment mort d'un empoisonnement au cyanure le 16 Octobre 1930, son assassin ne fût jamais retrouvé.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License